Ventilateur centrifuge industriel

Qu’est-ce qu’un ventilateur centrifuge ?

Le ventilateur de type centrifuge (aussi appelé « ventilateur radial ») est basé sur la technologie de la volute et de la roue, ce qui lui permet d’obtenir la pression souhaitée pour contrer les pertes de charge d’un réseau aéraulique. Dans le marché, on retrouve trois types de ventilateurs centrifuges correspondant à différentes pressions * (basse pression, moyenne pression, haute pression), afin de répondre à des besoins de puissance et de vitesse spécifiques.

Les différentes pressions

  • basse pression = – 1500 Pa
  • moyenne pression = + 1500 Pa
  • haute pression = 10 kPa

Types de ventilateurs centrifuges

  1. « À action » ou en « cage d’écureuil »
    Ce type de ventilateur se reconnaît à ses aubes inclinées vers l’avant. Les pales s’activent dans le sens de la rotation de la roue.
  2. « À réaction »
    La roue de ce type de ventilateur comprend un nombre d’aubes réduit mais dont la hauteur est plus importante. Les pales sont alors inclinées et fonctionnent dans le sens inverse de la rotation.
  3. « À aubes radiales »

La roue se compose d’aubes droites. Ce type de ventilateur est de moins en moins utilisé dans les installations de conditionnement d’air et de ventilation. Grâce à sa forme, il est assez insensible à l’encrassement, ce qui le rend utile pour transporter des copeaux légers ou des matériaux poussiéreux. On trouve aussi des ventilateurs de type « tangentiel » (l’air qui est aspiré est ensuite retourné à l’axe de rotation de façon perpendiculaire).

Deux types de turbine peuvent être employées: 1. avec pales de la turbine inclinées vers l’avant dans le sens de la rotation (à action) et 2. avec pales de la turbine inclinées vers l’arrière (à réaction). Les pales de tous ces ventilateurs sont habituellement fabriquées en métal, préférablement en acier brossé ou en acier inoxydable. Pour vous donner une idée approximative du prix d’un ventilateur centrifuge industriel, il commence autour de 200 euros pour monter jusqu’à 1 300 euros. Évidemment, le prix peut beaucoup varier selon les caractéristiques (taille, puissance débit, pression, vitesse…) du ventilateur et les marques.

Comment ça fonctionne ?

Un ventilateur comporte un moteur actionné par une turbine ou une hélice. Le principe du fonctionnement du ventilateur centrifuge repose sur la conversion de l’énergie cinétique en énergie potentielle ; c’est-à-dire que l’air est aspiré de façon axiale et rejeté radialement. Il s’apparente à celui d’un système à air compression, car il utilise une turbine rotative (grande vitesse) pour accélérer les gaz, avant de les ralentir et d’en modifier le flux.

Quelles sont ses applications dans l’industrie ?

Ces différents modèles de ventilateurs, à débit d’air moyen et de haute pression, conviennent surtout aux environnements industriels où il y a du gaz, de la poussière ou de l’humidité dans l’air. Ils peuvent aussi être employés pour optimiser le chauffage ainsi que la climatisation. Ce type de ventilateurs est également utilisé pour les installations VMC ainsi que pour désenfumer les locaux des usines, entrepôts, industries. Ils garantissent une bonne circulation de l’air, et en permettent également le soufflage et l’extraction ; ils peuvent générer des pressions très élevées. Pour répondre à différentes applications, il existe des ventilateurs centrifuges à un étage et à plusieurs étages. Lorsqu’il n’y a qu’un seul étage, le gaz entre et passe dans la roue puis passe en mode radial, avant de pénétrer dans le diffuseur. C’est à ce moment que le gaz peut modifier le flux d’air pour le convertir en énergie de pression. Dans les modèles à plusieurs étages, l’élément à reflux sert à faire entrer le flux d’air dans la turbine suivante, ce qui a pour résultat d’entraîner une pression encore plus élevée. Le rendement du ventilateur centrifuge est déterminé, en partie, par l’angle d’inclinaison des aubes sur la roue.

Quelle est la différence entre un ventilateur axial et les autres types de ventilateurs ?

Aussi appelé « hélicoïde », le ventilateur axial fonctionne différemment des autres types de ventilateurs : il aspire l’air et le propulse vers l’axe de rotation de façon parallèle. Un ventilateur hélicoïde permet d’assurer des débits élevés, mais seulement si la vitesse périphérique des pales est suffisamment puissante. Son coût est en outre plus faible que celui des autres types de ventilateurs.

Pour obtenir des conseils avisés pour choisir le type de ventilateur industriel qui vous convient, adressez-vous toujours à des professionnels spécialisés dans ce domaine et qui disposent d’un site Internet bien documenté. N’hésitez pas à faire la demande de devis gratuit !